Guardians of Mind of Angels Index du Forum
Guardians of Mind of Angels Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

ptite histoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Guardians of Mind of Angels Index du Forum -> The Guardians of Mind of Angels (GoMA) -> Jardin des Anges
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
eflynn69
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 6 Oct - 00:08 (2008)    Sujet du message: ptite histoire Répondre en citant

chapitre 1

Moi Synn des Rêves je vais sortir de mon anonymat pour vous compter une légende. L’histoire d’un héros au tragique destin et de deux épées magiques, certes un récit classique mais je vous expliquerai le pourquoi de ceci plus tard en temps et en heure.

« Cet homme se prénomme Elric. Un être à l’apparence filiforme, maladivement maigre. Sa peau d’une blancheur et d’une pâleur mortelle laissent apparaître le malheur de sa naissance. En effet il naquit albinos et engendra la mort de sa mère qui le mit au monde. De longs cheveux fins et blancs tombent sur ses épaules, jusqu’à sa taille faisant contraste avec des yeux vifs et rouges, presque comme le rubis. Ce regard empli de tristesse laisse paraître la détresse et la souffrance de cet homme. A côté de lui, la douce et gentille Ashlyn, sa chère et tendre. Elle le contemple mais ne parvient pas à l’apaiser. Un homme apparemment banal si il n’était pas le souverain du royaume de Melnibonée. Mais dans un monde régi par la culture de la puissance, qui voudrait d’un malade comme souverain ? Ce n’est pas sa puissance de magicien qui l’y aide et malgré l’opposition de son cousin et ennemi juré Ykroon et de ses partisans, Elric se maintient sur son trône tant bien que mal. Grand magicien du royaume, sa santé décadente l’oblige à concocter des potions lui redonnant la vigueur nécessaire à sa survie ; il maintient donc tant bien que mal ordre et respect dans la magnifique cité d’Ymir.

Un jour, un barde vient au palais et compte une légende sur deux épées magiques : Stormbringer et Mournblade. Elles furent construites par une race très ancienne pour emprisonner une puissante entité du Chaos. Jugées trop dangereuses elle furent envoyées dans une autre dimension. Stormbringer et Mournblade sont deux grandes épées à une main dotées d’inscriptions runiques noires sur leurs lames d’acier. Ces runes sont la clef de leur puissance, ces runes sont en perpétuel mouvement et semblent dotées de vie. Elles poussent un cri, hurlent de façon stridente quand elles ont soif de sang. Elles aspirent l’âme des vaincus, elles confèrent une certaine vigueur utile à Elric mais en contrepartie, le rendent dépendant mentalement d’elles. Dotées d’une conscience propre, ces épées essaieraient, dit-on, d’imposer leur volonté à leur porteur. »


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 6 Oct - 00:08 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Luna de Barnel
Guild Master
Guild Master

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 293
Localisation: ouest
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 12:58 (2008)    Sujet du message: ptite histoire Répondre en citant

Hi!...hi!..hi!.. le début est prometteur .... Okay
il y a une suite ? ..... Rolling Eyes

.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Regarde autour de toi et dis-moi ce que tu vois.
Regarde en toi et dis-moi ce que tu es...



Revenir en haut
ghersan
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 6 Oct - 13:07 (2008)    Sujet du message: ptite histoire Répondre en citant

fan de elric a ce que je vois.... et pas seulement vu ton nom!!

bienvenido parmi nous....

Okay


Revenir en haut
eflynn69
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Oct - 20:38 (2008)    Sujet du message: ptite histoire Répondre en citant

Chapitre 1 : une petite légende

- Moi Shaylin Wetherell je vais sortir de mon anonymat pour vous compter une légende. L’histoire d’un héros au tragique destin et de deux épées magiques, certes un récit classique mais je vous expliquerai le pourquoi de ceci plus tard en temps et en heure.

Ces mots aussitôt prononcent, la jeune élemantaliste repose le violon qu’elle tenait dans ces mains pour le ranger dans un étui rembourré d’un bleu de la même couleur que le saphir et qui laisser traduire la rareté et la valeur de ce précieux instrument de music. Héritage familial ou cadeau de valeur du comte Ulrich ? Vous le saurez en lui demandant.
Shaylin était là, installée sur un pupitre surplombent la foule de badaud rassemblé en tas désordonné à son chevet. Tel un orateur sophiste de l’antiquité grec, elle entama son récit.

« Cet homme se prénomme Elric. Un être à l’apparence filiforme, maladivement maigre. Sa peau d’une blancheur et d’une pâleur mortelle laissant apparaître le malheur de sa naissance. En effet il naquit albinos et engendra la mort de sa mère qui le mit au monde. De longs cheveux fins et blancs tombent sur ses épaules, jusqu’à sa taille faisant contraste avec des yeux vifs et rouges, presque comme le rubis. Ce regard empli de tristesse laisse paraître la détresse et la souffrance de cet homme. A côté de lui, la douce et gentille Cimoril, sa chère et tendre. Elle le contemple mais ne parvient pas à l’apaiser. Un homme apparemment banal si il n’était pas le souverain du royaume de Melnibonée. Mais dans un monde régi par la culture de la puissance, qui voudrait d’un malade comme souverain ? Ce n’est pas sa puissance de magicien qui l’y aide et malgré l’opposition de son cousin et ennemi juré Ykroon et de ses partisans, Elric se maintient sur son trône tant bien que mal. Grand magicien du royaume, sa santé décadente l’oblige à concocter des potions lui redonnant la vigueur nécessaire à sa survie ; il maintient donc tant bien que mal ordre et respect dans la magnifique cité d’Ymir.


Un jour, un barde vient au palais et compte une légende sur deux épées magiques : Stormbringer et Mournblade. Elles furent construites par une race très ancienne pour emprisonner une puissante entité du Chaos. Jugées trop dangereuses elle furent envoyées dans une autre dimension. Stormbringer et Mournblade sont deux grandes épées à une main dotées d’inscriptions runiques noires sur leurs lames d’acier. Ces runes sont la clef de leur puissance, ces runes sont en perpétuel mouvement et semblent dotées de vie. Elles poussent un cri, hurlent de façon stridente quand elles ont soif de sang. Elles aspirent l’âme des vaincus, elles confèrent une certaine vigueur utile à Elric mais en contrepartie, le rendent dépendant mentalement d’elles. Dotées d’une conscience propre, ces épées essaieraient, dit-on, d’imposer leur volonté à leur porteur. »
Ykroon et Elric étaient là se jaugent du regard, le visage de Cimoril laissé transparaître une profonde inquiétude. Une crainte fondée en voyant les mimiques d’Ykroon au dire du vieux barde. Ykroon était d’une jalousie maladive à l’encontre de son cousin, pour lui Elric était le déchu de Melnibonée .Il n’avait pas sa place sur le trône, trop faible mais aussi trop indulgent, ceci n’était guère en accord avec la politique du pays. Ykroon comptais parmi la noblesse conservatrice d’ Ymir quelques partisans avides de pouvoirs promis par ce dernier. Ykroon dans son fort intérieur préparait sa vengeance, patiemment car il ne pouvais se permettre un acte si direct.
Elric voyant sa chère et tendre inquiète prit alors un instrument et se mit à joué un air doux et frais, détendant cette atmosphère lourde pleine de complot et de sous entendu.»
Shaylin toussota puis dit :
- Je vais marqué une pause et vous jouée se morceau.
Ainsi dit elle ressortit son précieux violon en bois d’une rareté remarquable par n’importe quel individu ayant une once de connaissance. Le bois était d’une couleur beige légèrement rosé sans imperfection ; il était accordé d’une justesse presque inhabituelle et proféré un son angevin. Doucement elle commença à produit ses notes, elle semblait absorbé dans sa musique et ne prêtât pas attention aux charmants bambins et vilains garnements attirai par se son mélodieux. L’air si enchanteresse développé par cette musicienne hors pair et se violon comme magique se transformant à en une danse endiablée, n’avait plus rien à voir avec la musique de l’histoire, Shaylin racontait sa vie, son enfance radieuse à travers cette mélodie.
Pas un enfant ne dansait, la joie et l’allégresse venait divertir les temps maussades qui cour sur Ascalon ces derniers temps. Un large sourire se dessinait sur le visage radieux de l’elemantaliste, voyant un enfant captivé par la beauté et la musique de celle-ci.
La chanson touchant à sa fin, le rythme baissa d’intensité et s’estompât. Apres avoir bu une lampée d’eau, elle reprit son récit :


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:42 (2018)    Sujet du message: ptite histoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Guardians of Mind of Angels Index du Forum -> The Guardians of Mind of Angels (GoMA) -> Jardin des Anges Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com